Accueil / Récits de courses / Connemarathon (voyage en Irlande) du 19 au 24 avril 2018
Connemarathon (voyage en Irlande) du 19 au 24 avril 2018

Connemarathon (voyage en Irlande) du 19 au 24 avril 2018

Norma Chibret, membre du Bac depuis plusieurs saisons, est de nationalité irlandaise, ses parents habitent près de Galway dans l’ouest du pays. Galway : porte du Connemara, un pays de landes et de tourbières entourés de lacs et de montagnes, popularisé par un certain chanteur français qui en fait n’y a jamais mis les pieds. C’est Norma qui a amené début 2017 l’idée d’une sortie pour participer au marathon du Connemara. La proposition a été approuvée par l’AG du club, et à l’automne 2017 c’était parti pour la préparation de l’expédition. Après quelques tâtonnements un programme 6 jours/ 5 nuits était au point à la Toussaint, et 17 personnes se sont inscrites à ce voyage de groupe. Norma faisant voyage à part car hébergée dans sa famille irlandaise.

arrivée à Dublin - André et Serge devant l'ancienne distillerie de whisky, Christian devant la big brasserie

arrivée à Dublin – André et Serge devant l’ancienne distillerie de whisky, Christian devant la big brasserie

La joyeuse bande était composée de 10 coureurs et 7 accompagnateurs : Fred Bergougnoux et ses filles Sarah et Célia, Robert Labat et Ghislaine , Jean-Claude et Sylvie Quincy, Serge Fregonese et Françoise, Martine Baradel et Michel, André Rodier et Anne-Marie, Marie-José Bucciero, Marielle Jalley, Christian Madet, Olivier Siméon. L’aventure a commencé jeudi 19 avril au matin à la gare routière de Clermont-Ferrand, où nous attendait le bus devant nous amener à l’aéroport de Lyon. De là Aer Lingus nous a transportés dans les airs jusqu’à Dublin, point de chute pour le 1er soir.

2 IMG_9625

courte escale à Dublin (Marie-José, Christian, Marielle, Fred, Robert)

Une visite-éclair de Dublin le vendredi matin, pas trop le temps de musarder car dès midi il fallait bouger, en l’occurrence prendre le train pour traverser l’Irlande d’est en ouest. Plusieurs bonnes surprises : le train part à l’heure, rapide (à peine plus de 2 h de voyage) et confortable, les Irlandais engagent facilement la conversation (ASM-Leinster une bonne entrée en matière), c’est le jour le plus chaud et le plus ensoleillé en Irlande depuis le début de l’année, l’auberge de Galway est à 300 m de la gare et l’accueil y est infiniment plus sympathique qu’à celle de Dublin.

3 IMG_9647

transfert en train de Dublin à Galway, à l’arrivée le spectacle d’un enterrement de vie de jeune fille

Ensuite nous avons  eu le samedi entier pour nous acclimater, découvrir tranquillement la ville et suivre la rivière Corrib qui la traverse, récupérer les dossards pour ceux qui ne se l’étaient pas fait envoyer, faire un dernier entrainement léger, profiter du soleil (il parait que le temps pourrait changer).

4 IMG_9703

3 jours de beau temps de suite à Galway c’est rare, du coup tout le monde est dehors

5 IMG_9667

Christian et Martine à l’endroit le plus,fréquenté de Galway : le vieux quartier piétonnier

6 IMG_9672

les pubs se remplissent, les verres se vident (Jean-Claude, Sylvie, Marie-José)

Le samedi après-midi Norma est venue nous rejoindre à Galway, pour le diner et la « veillée d’armes ».

7 IMG_9724

veille de course au Snoozles Hostel de Galway (Marie-José, Norma, Christian, Jean-Claude, Sylvie)

Et dimanche 22 avril était le D-Day : la journée a commencé par un transfert en bus de Galway jusqu’au départ de chaque course. Depuis une dizaine d’années, il y a 3 courses au choix : semi, marathon et ultra-marathon (soit un marathon et demi), sur un circuit de 63 km. les marathoniens effectuent le 2ème et 3ème tiers du parcours (Lough Inagh > Maam Cross), et les semi-marathoniens se contentent du dernier tiers (Leenane > Maam Cross). A 40 km de Galway, le micro-climat du lieu de départ était moins doux : à peine 12 °C, couvert et un peu menaçant. Difficile de croire que l’Europe continentale crevait de chaud au même moment !

11 IMG_9734

Les 3 marathoniens au point de départ : Lough Inagh (Olivier, Fred Christian)

Juste avant le coup de pistolet du marathon, les premiers de l’ultra sont passés, sous les applaudissements, ils sont partis 21 km en arrière, 1 h30 plus tôt. Et les 550 marathoniens sont partis, en longeant le lac (Lough Inagh). 1ère averse subie au bout de 4 km, trois à six autres suivront (ça aura dépendu du temps de course du concurrent !).

12_IMG_9735_Anne_Lyng_Olivier

premiers km du marathon (Olivier tout à gauche)

Qu’importe la météo, tout le monde est resté de bonne humeur et enclin aux encouragements mutuels, en anglais ou en français (France 3ème nation représentée, avec environ 10% des engagés, par ailleurs les français seront 1er et 2èmes du semi-marathon). Pas de record personnel battu cette fois, les conditions ne s’y prêtaient pas, avec notamment un dénivelé positif de 380 m sur le marathon (dont 265 m sur la seconde partie, commune avec le semi).

13 IMG_9735_Anne_Lyng_Christian_Fred

Fred (avec, et vue par Christian)

Pour corser l’affaire, les averses s’accompagnaient souvent de rafales de vent arrivant de face ou de travers. Bon c’est le climat océnique, on savait que cela pouvait nous arriver.

14_Madet

Christian dans les bourrasques de fin de course, et à l’arrivée

Pas de quoi nous décourager, aucun de nous trois n’en était à son premier marathon, et nous avons tous terminé. Les 7 semi-marathoniens sont également tous finisseurs.

15 andré robert_Lynda_Cunningham

Maintenant le semi-marathon : André et Robert (également au coin de la photo de droite)

André s’est essayé pour l’occasion à la course sur route, pour lui la première depuis une trentaine d’années, avec succès puisqu’il a terminé son semi en 1h40 (avec 265 m d+), 1er des plus de 60 ans, et dans le top 100 parmi 1250 concurrents. Nos accompagnateurs avaient pris aussi les navettes de bus pour venir encourager les coureurs.

16 serge martine

Françoise Fregonese et Michel Baradel encouragent Serge et Martine dans la tourmente

Serge et Martine sont arrivés pratiquement en même temps, en un peu moins de 2 heures, précédant Robert de quelques minutes.

17 norma

A 3 km de l’arrivée du semi-marathon : Norma, Marie-Josée et Marielle

Norma a accompagné ses deux copines une bonne partie du parcours, puis s’est lâchée dans la grosse montée finale pour terminer en trombe, tandis que Marie-Josée et Marielle sont restées ensemble du début à la fin. Même si la météo ne nous a pas gâtés, cette journée particulière restera très mémorable !

18 médailles

Les médaillés de retour à Dublin (sans Norma, retournée dans sa famille)

Après une dernière soirée à Galway, nous avons repris le train le lundi matin, ce qui a permis au groupe de visiter Dublin de manière plus approfondie l’après-midi et le soir. Avant une dernière journée dans les transports (bus, avion, bus) pour le retour à Cermont à 22h30.

19 IMG_9765_Madet3

réhydratation à Dublin avant de reprendre l’avion pour Lyon (André et Christian)

site de la course : http://www.connemarathon.com/
photos de l’article : Sarah, Frédérique et Luc Bergougnoux, Christian Madet, Jean-Claude Quincy, Olivier Siméon, Lynda Cunningham, Anne Lyng

album photo : FLICKR

A propos de Olivier Siméon

Au club depuis 2009. (vice-président). Courses nature et sur route. Partisan actif du covoiturage.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.