Accueil / Récits de courses / 4ème Grand Trail de Clermont-Ferrand – 8/9/2018
4ème Grand Trail de Clermont-Ferrand – 8/9/2018
François Locussol, Jean-Manuel Gutierrez, Martin Lusinier, Philippe Quincy, Luc Bergougnoux

4ème Grand Trail de Clermont-Ferrand – 8/9/2018

Depuis 2015, la foire internationale de Clermont-Cournon s’ouvre avec le Grand Trail, dit de Clermont même s’il ne passe pas dans le territoire de la capitale auvergnate. Les départs et arrivées sont situées à Pérignat-les-Sarliève, les autres communes traversées sont La Roche-Blanche, Chanonat, Romagnat, Saint-Genès-Champanelle, Ceyrat et Beaumont. Le grand parcours, de 39 km à l’origine, est passé à 41 km en 2017 puis 44 km en 2018. Les épreuves de 22 km et 12 km ont été conservées, et la nouveauté de cette 4ème édition était l’ajout d’une 4ème course, 12 km à disputer en nocturne le samedi soir, pour clôturer la manifestation. Cette année toutes les boucles tournaient à l’inverse des fois précédentes , soit maintenant dans le sens des aiguilles d’une montre.

2 44 philou PR Victor DG

GTCF 44 km : Philippe et Victor du côté de Jussat (entre Chanonat et la Roche Blanche)

3 Scratch_44

GTCF 44 km – extraits du classement général (112 classés)

Philippe Quincy a brillamment terminé dans les 10 premiers, avec un résultat à la hauteur de sa forme du moment. Sa déclaration :  » 44 km bien sympas. Un chouette parcours. J’avais un a priori négatif sur ce trail et il s’est envolé ! Vraiment bien, à refaire. Je me suis fait plaisir, je me sens bien… Pourvu que ça dure ! « . Victor Da Silva l’a suivi de près, seulement 3 places et 4 mn les séparent à l’arrivée. Luc Bergougnoux a fait le parcours à son rythme, probablement à titre de sortie longue d’entrainement.

Plusieurs concurrents de différentes épreuves ont été victimes de déroutage à la suite du débalisage mal intentionné d’un sinistre individu, probablement le même que celui qui a sévi l’année précédente. L’énergumène s’est fait attraper et sermonner une première fois, mais un peu plus tard … il a recommencé à débaliser !

4 23 depart 23 Maxence Martin

départ du GTCF 22 km (9h30) : Maxence Malvoisin – passage à Opme : Martin Lusinier

Le parcours médian de 22 km a conservé son succès habituel : toujours plus de 300 engagés, dont 8 sociétaires du BAC, et parmi eux deux hommes sur le podium : Bruno Cante finalement 3ème après une remontée méthodique, et Eric Laumond le grand patron du jour, qui a collé plus de 5 mn à son poursuivant immédiat. Une victoire encore plus savoureuse que celle de 2016, où il avait partagé la plus haute marche du podium avec Patrice Beynel.

Martin Lusinier poursuit son apprentissage des moyennes distances et se rapproche régulièrement des tops 10 : « Un parcours pas évident mais fort intéressant. De bonnes sensations pour commencer la saison« . Un très bon retour de Jean-Jacques Meyroneinc après de longs mois d’éloignement de la compétition pour soigner une blessure. Patrice Pitelet est rentré aussi dans les 30 premiers, avec la seconde place des masters 2. François Locussol est parvenu à maintenir un petit écart sur la 1ère féminine qui le poursuivait, Maxence Malvoisin ne lui rend que 2 mn.

extraits du classement des 22 km

extraits du classement des 22 km (304 arrivés)

Philippe Guilbaud affiche en ce début de saison une forme impressionnante, mais de son propre aveu il a a fait une première partie de course un peu trop rapide, qui l’a conduit à la finir le souffle court. Un peu plus tard est arrivé Dorian Bertrand, nouveau venu au club, toujours dans le 1er tiers des arrivants. Enfin Jean-Manuel Gutierrez en petite condition a atteint le milieu de classement, ce qui ne reflète pas son niveau habituel.

5 23 arrivee 23 Eric Bruno 12 OLivier

22 km : Eric Laumond (1er) et Bruno Cante (3ème) fraichement arrivés –  12 km : Olivier Gouterot

La course de 12 km diurne n’a rassemblé « que » 300 concurrents cette année, mais cela est certainement dû au report d’une partie des intentions d’engagement sur l’épreuve de 12 km nocturne.

extraits du classement général du GTCF 12 km (299 arrivés)

extraits du classement général du GTCF 12 km (299 arrivés)

4 coureurs du BAC à l’arrivée du « petit » trail (400 m D+), précédés de peu par Dominique Pranchère, ancien président du club il y a une dizaine d’années, désormais jeune masters 3 : 1er dans sa catégorie.

9 nuit depart zenith

GTCF 12 km nocturne : une colonne de frontales à la traversée de la plaine de Sarliève – la Grande Halle d’Auvergne vue depuis les pentes de Gergovie

11 CLT nuit duo 20-48

classement général du GTCF 12 km nocturne – formule duo (20 premières équipes, sur 48 arrivées)

Pour son baptême, la course nocturne lancée à 20h30 a connu le succès, puisque plus de 210 coureurs en ont pris le départ, soit seuls pour un peu plus de la moitié de ceux-ci, soit associés à un équipier au sein d’un duo. Sur l’ensemble des courses du GTCF 2018, le nombre d’engagés est en hausse et dépasse 1000 unités. Les classements solo et duo étaient distincts, et le parcours était légèrement différent de celui du 12 km du matin, avec un denivelé sensiblement supérieur (500 m D+)

10 patricia armandine PR

Le duo Patricia Damiens / Armandine Ballesteros dans la seconde partie de la descente de Gergovie après le tour du plateau

Gaelle Jeannin était engagée avec un de ses collègues dans l’équipe « Respir », bonne 6ème du classement duo. Avec un petit regret pour la 1ère place en duo mixte, qui devait lui revenir, mais perdue dans les derniers mètres après avoir coupé l’effort alors que la ligne d’arrivée n’était pas encore franchie.

L’équipe « Soeurs de trail » composée de Patricia Damiens et Armandine Ballesteros s’est également distinguée, avec la seconde place des équipes 100 % féminines. Absolument pas présentes le matin, les filles ont bien compensé le soir par leurs performances !

12 CLT nuit solo 27-118

classement général du GTCF 12 km nocturne – formule solo (30 premiers, sur 118 individuels arrivés)

Seul représentant des Beaumontois dans les « solos », Jean-Marc Reure a fini dans le 1er quart du classement une course dont le format lui a bien plu, et où il s’est senti à son aise.

site : http://www.trail-clermont.fr/resultats-photos-2018/

photos : Olivier Siméon, Pascal Rudel (PR Portfolio), David Gonthier (Pixelencime)

A propos de Olivier Siméon

Au club depuis 2009. (vice-président). Courses nature et sur route. Partisan actif du covoiturage.

9 commentaires

  1. Salut les loulous, vous avez oublié le petit nouveau sur l’épreuve du 22 km 😉

  2. l’oubli est corrigé !

  3. Oubli aussi de Patrice sur le 22…c’est pas gentil ça …

  4. ça y est tu apparais Patrice (mais dans le classement en pdf il n’y avait pas l’indication du club : moins facile à repérer !)

  5. Pas de souci Olivier
    Merci

  6. Sympa la rétrospective. Tu as écorché mon prénom par contre 😀

  7. Je viens juste de voir cet article ! Vraiment sympa ! Belle plume !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*