Accueil / Actualités / Tout Thiers Court (enfin, ça dépend de la pente) le 9 juin 2018
Tout Thiers Court (enfin, ça dépend de la pente)  le 9 juin 2018
Fatima Hannaoui et ses deux filles, un peu avant l'arrivée dans le stade

Tout Thiers Court (enfin, ça dépend de la pente) le 9 juin 2018

Déjà la 25ème édition de cette vénérable institution dont la popularité ne faiblit pas : plus de 650 engagés répartis de manière à peu près égale sur les deux courses proposées. Il se murmure que 2018 pourrait être la dernière, toutefois une éventuelle continuation reste en discussion avec la Ville de Thiers, croisons les doigts ! Pour 2018 il y avait des changements notables : adieu l’interminable ligne droite sur l’ancienne RN 89, les nouveaux parcours ne font que la traverser, et gagnent au passage une bosse de plus à gravir. Plus typés trail urbain, plus de dénivelés, plus durs donc, moins rapides qu’avant. Mais dans l’ensemble bien accueillis par les participants.

1 - 5 km depart

départ du 5 km Thiernois, en face de la mairie

Le 5 km Thiernois s’est élancé depuis la mairie, pour une course en ligne globalement descendante jusqu’à l’arrivée au stade Chastel, mais avec la nouvelle bosse à franchir au 4ème km. Pas facile de changer de rythme après une folle descente dans le creux de l’Enfer. Fatima Hannaoui a inauguré cette nouvelle formule en accompagnant ses deux filles.

2 intermarche

l’équipe Intermarché de Michel Andanson (219) avec l’organisateur Mohammed Aabouda (chapeau) et quelques membres du BAC en renfort : Isabel Battaglia (visière blanche), Franck Battaglia (en bleu), Philippe Muratore (222)

Le 13 km Thiernois conserve le principe du départ et de l’arrivée au stade, le parcours a été modifié pour ne plus emprunter la RN 89 et avoir un peu plus de montagne russe, dans la ville haute, et aussi dans la bosse de l’avant dernier km, passée à l’aller puis au retour. Une minorité de concurrents était capable de courir tout du long. Trois sociétaires du Bac s’étaient déguisés en Mousquetaires, trois autres ont couru dans une tenue plus classique, néanmoins munis de casquettes et de réserve d’eau, indispensable sous la chaleur infernale prodiguée par un soleil de plomb qui a tout ramolli, à commencer par les objectifs chronométriques.

3 bergougnoux

Fred et Luc Bergougnoux à 800 m de l’arrivée, Olivier Siméon encouragé par Fatima

A noter une organisation forte (150 bénévoles), très rodée et sachant s’adapter aux conditions du jour, les ravitaillements en eau à tous les km ont été très appréciés ! C’était dur mais l’envie d’y revenir une fois suivante revient vite…

photos : organisation la Gazette de Thiers-Ambert, Olivier Siméon, Franck Bouckaert

13 km thiernois

 

A propos de Olivier Siméon

Au club depuis 2009. (vice-président). Courses nature et sur route. Partisan actif du covoiturage.

Un commentaire

  1. Belle équipe intermaché, la doublette inséparable Michel , Philippe… bravo à tous !! et Revoir Fatima sur une course …en famille le top !!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.